Voyager au Guatemala : itinéraire, budget, bons plans, mon bilan

voyager au guatemala en sac à dos

Après trois mois passés à travailler en Tasmanie (c’est superbe, il faut y aller), c’est parti pour 5 semaines de voyage au Guatemala entre potes !

Un cours séjour d’une semaine en France et c’est parti ! Vol Paris Guatemala city trouvé pour 402 € A/R !

Et nous y voilà…

 

VOICI NOTRE BILAN :

 

Visa : 90 jours gratuit

Durée : 5 semaines

 

BUDGET VOYAGE AU GUATEMALA :

 

Dépense moyenne (par jour) : 30 €/ pers

Coût de la vie sur place : 

La monnaie du Guatemala est le Quetzal(es) : 10 Q = 1 € environ.

♦ Logements : À ma grande surprise, les logements sont relativement chers ! On nous avait dit que le pays était vraiment pas cher, c’est faux. Comptez minimum 6 € pour un lit en dortoir. Mais plutôt autour de 8-9 € pour une auberge sympa.


Je rappelle aussi que j’offre des réductions pour 

Booking (15€) et Airbnb (25€)!


♦ Nourriture : Premiers prix autour de 3 € (pour un plat de jour local). Ça peut facilement monter à 6-9 € par personne.

♦ Transports : Alors ça c’est cool ! Il faut absolument essayer les « Chiken bus » ! Ce sont les bus locaux (vieux bus scolaires américains) complétement redécorés à la sauce locale ! Vous ne pouvez pas les manquer ! L’avantage, c’est que ça ne coûte absolument rien. (30 cents le trajet en gros, il me semble que nous avions payés 1€ pour plus dune heure de trajet pour aller du lac Atitlan jusquà Chichicastenango (appelé « Chichi », célèbre pour son marché, le plus vieux d’Amérique centrale).

Ça ne coute rien et c’est une aventure ! Les chauffeurs se croient sur circuit, et c’est souvent blindé à ne pas pouvoir circuler à l’intérieur. Il faut essayer au moins une fois ! 😉

Le problème c’est que vous ne pouvez pas circuler dans le pays simplement avec les chiken bus. Il vous faudra prendre les navettes qui sont bien plus chères. Et les trajets sont souvent longs et pas très agréables. Surtout depuis le lac Atitlan juqu’à Lanquin ! (13 heures pour nous, mais nous avons rencontré des personnes ayant été bloquées et pour qui le trajet à duré 16 heures pour 20-40 € selon les compagnies ! Consultez les prix, nous on sest fait avoir, on la eu pour 40 € !)

Je conseille de ne pas faire cette jonction Atitlan-Lanquin. Le trajet est vraiment chiant et il est possible de léviter en faisant autrement. Notamment en repassant par Antigua ou Guatemala city. Ce qui vous évitera un pénible trajet. 

 

NOTRE ITINÉRAIRE :

Que faire au Guatemala, c’est parti ! 

Nous voilà partis pour une grande boucle à travers tout le pays. Départ de Guatemala city. Première halte…

itinéraire au Guatemala

 


La superbe Antigua !


Connue pour être le joyau colonial du Guatemala, Antigua nous à ravis ! Une géniale petite ville très colorée et sympathique garnie de ruines incroyables à seulement une heure en chiken bus de la capitale (où il ne sert à rien de s’arrêter, surtout si vous n’avez pas beaucoup de temps, et dangereux de surcroit !)

De nombreuses auberges et hôtels, c’est la plaque tournante du pays. Tout le monde y passe, et à raison ! Il y a une très bonne atmosphère et lon sy sent bien. Moi jadore !

Petite recommandation dauberge : Superbe, propre, plein centre et comfortable !

Il vient d’ouvrir, il est vraiment top !

Et aussi : Renseignez-vous sur un autre super hostel, « Earth Lodge » perdu dans les hauteurs, à 8 km au nord de la ville. Superbe vue et super resto familiale, mais un peu cher (et connexion wifi quasi inexistante).


découverte d'antigua


la superbe antigua


 

Nous sommes ensuite passés par

 


 El Paredon !


 

Un arrêt que l’on nous avait conseillé, qui s’est avéré plutôt cool !

Un bel endroit, perdu à 4-6 heures du shuttle d’Antigua (navette), avec une plage de sable noir qui brule les pieds sous un soleil de plomb. Un spot réputé pour les amateurs de surf mais aussi pour les amateurs de « party » au « Driftwood Surfer Hostel ». Bières, piscine, hammac, plage, surf… Voilà le programme !

PS : Le bar est DANS la piscine ! 😉

Driftwood surfer était le seul répertorié en ligne à l’époque, mais sachez qu’il y en a d’autres juste à côté, moins chers et plus calmes si vous le souhaitez. (Selon la saison, il est préférable de réserver !)


driftwood surfer hostel au guatemala


 

Après quelques jours à « chiller » au bord de mer, nous voilà repartis, direction…

 


 El Famoso Lago Atitlan !


 

Après 6 heures de navette et 180 Quetzales dépensés (19 €, oui ça pique !!), nous arrivons au plus célèbre lac d’Amérique centrale. Sur les très bons conseils d’une amie, nous avons décidé de loger à la « Iguana Perdida », à Santa Cruz, sur la rive nord du lac. Une superbe auberge au bord du lac, offrant une incroyable vue sur les deux volcans situés juste en face ! Des levers de soleil magnifiques à ne pas manquer !

 

Ici.. Tout va bien… Lac Atitlan ! Ce matin… #guatemala #picoftheday #ilovetravel

A post shared by Nomad_Simon (@unvoyagesansnom) on

 

Le lac quand à lui offre aux visiteurs, la possibilité de rester dans plusieurs petites villes autour du lac. Les plus connues étant, Santiago Atitlan (où vous devriez arriver si comme nous vous venez d’el paredon), San Pedro (réputée pour sortir et s’amuser), San Marcos (pour les amateurs de champi et LSD, pour résumer^^, mais sympathique), Santa Cruz (où il n’y a pas grand chose hormis cette auberge et le petit village sur les hauteurs), et Panajachel (la plus importante et lieu de départ pour les futures destinations).

Il y en a d’autres, mais voici les plus connues. Tous les déplacements se font par  bateau taxi pour 25 Q par personne et par trajet, ne payez pas plus ! À moins que vous soyez en dehors des horaires appliqués et qu’il vous faille prendre un bateau privé, ou là, ce sera plutôt autour de 150 Q (10 Q = environ 1 €)

Il faut savoir que le lac est pollué…. Même si il est possible d’y faire de la plongée en bouteille, je déconseillerais de s’y risquer. La simple vue des volcans encerclants le lac est magnifique et rien que pour ça, il faut y venir !

De plus il est possible de faire des ascensions autour du lac sur différents volcans. Il y a aussi des petites randonnées, comme celle reliant Santa Cruz à San Marcos (3 heures de marche environ).

En bref, un passage à ne pas manquer. Voyez plutôt !


lac atitlan le matin


 

Pour la suite du voyage, nous aurions pu aller à Quetzaltenango (aussi appelé « Xela »), mais nous avons choisi d’aller directement près de Coban, à…

 


Lanquin !


 

Voici le trajet le plus long et chiant de l’histoire… Bus 20 places, incluant strapontins pour les chanceux^^, et sans forcement de climatisation.

Comme je le disais au début de cet article, si vous pouvez, évitez ce trajet ! Bref…

Lanquin est un tout petit village perdu dans les montagnes, mais connu pour abriter une magnifique rivière dont vous avez surement entendu parlé : Semuc Champey !

Avant de vous parler de mon bon plan logement, je vous montre la merveille ! 😉

 

 

Vous pourrez lire sur internet qu’il est possible d’y aller sans guide etc., mais sachez que ça ne vaut pas le coup !

Tous les hébergements de la région proposent des tours d’une journée sur place. Avec l’hostel que j’ai choisi dont je vous parle après, le tour est à seulement 160 Q (ce qui revient au même prix que si vous y aller par vos propres moyens), incluant différentes choses, comme une balade dans une cave inondée, des sauts à 10 mètres de hauteur, des « swing rope » (vous savez quand vous attachez une corde à un arbre pour ensuite sauter dans la rivière…et bien voilà, c’est ça ! 😉

 


saut au pays des mayas


 

Nous logions pour notre part, à « Vista Verde » (idem au Zéphir lodge, connu des jeunes amateurs de fiesta !), mais bien moins cher et plus calme. 

Posées sur la colline, des maisons de bambou sont disposées ça et là, proposant chambres privées et dortoirs (dortoirs : 6 €), avec en bonus, sur les hauteurs, une piscine surplombant la vallée, et en bas, une rivière plus fraiche où l’on peut se baigner et même boire l’eau qui sort de terre 400 m en amont.

Un vrai kiff ce lieu ! Le proprio est Gualtemaltèque et tous ses employés le sont aussi. Et ils sont tous super sympas ! Passez le bonjour à Horacio de notre part ! 😉

PS : Du coup, ils ne parlent pas tous anglais, ce qui peut devenir amusant lorsqu’il vous demandent de venir traduire en espagnol pour eux, lors de l’arrivée de nouveaux clients.

 


Horacio vista verde



C
était juste génial ! On sy est laisser vivre pendant une semaine ! ahah


hostal vista verde


hostel vista verde


 

Aller, pas le temps de niaiser, il faut bouger maintenant… Direction le nord du pays, dans la région du Peten, où se trouve le plus célèbre temple Maya du pays ! TIKAL ! En route pour…

 


Flores !


Nous voici à Flores, petite ville colorée construite sur une île artificielle. Rien de bien fou ici, si ce nest que cest le point de départ pour aller découvrir Tikal.

Il est possible de loger à Tikal mais il me semble que c’est plus cher et que cela rajoute en plus une heure de trajet… Donc non merci pour nous ! 😉

Pour lachat des billets pour Tikal, il vous faudra vous rendre à la banque en ville, et non sur lîle. On paye directement à létat.

Sachez quil y a deux billets différents à avoir si vous souhaitez y aller pour le lever de soleil à 4h du matin ! Sans quoi vous n’aurez que l’entrée du parc et il vous manquera un genre de laisser passer qui vous bloquera à l’entré du parc.

Oui c’est pas simple, je sais… Renseignez vous auprès de votre auberge.

Le prix pour l’entrée au lever de soleil avec le transport nous à couté autour de 40 € il me semble.

 

Le parc est superbe, les ruines incroyables, et les cris des singes hurleurs impressionnants !

On se croirait dans Jurassic parc à marcher de nuit au milieu des ruines Maya, et sachant qu’il y a des jaguars ! 😉 Génial !!

Un autre incontournable du Guatemala !

 

singe à tikal au guatemala

Ici un singe araignée !


Après quelques jours sur place, nous retournons vers le sud pour découvrir…

 


Rio Dulce


 

Étrangement, la distance est la même que pour Lanquin-Flores, mais par ici, il y a des routes^^, ce qui rend le trajet beaucoup plus court. Comptez 3 heures environ (au lieu de 8 pour faire Lanquin-Flores) !

À Rio Dulce, qui est une ville mais surtout le nom du fleuve qui se jette dans les caraïbes, le mieux est d’aller se perdre dans les mangroves, où de merveilleuses auberges ont vu le jour !

Sur conseils, nous avons opté pour l’ « Hotelito Perdido«  (« le petit hotel perdu »), Magnifique ! Et sans wifi.

Il y a aussi la « Finca Tatin », supposée être géniale aussi ! Les deux sont proches l’une de l’autre.

Pour les rejoindre, il faut prendre un bateau taxi au départ de Rio Dulce. Le bus arrivant de Flores nous y dépose directement. Prix : 120 Q.

Nous sommes restés par ici plusieurs jours à profiter du décor incroyable, de baignades, de kayak sur le fleuve, de sources chaudes, et j’en passe…

 


hotelito perdido au guatemala


activité principale à l'hotelito perdido


 

Un super coin que je conseille !

Puis nous avons continué sur le fleuve jusqu’à atteindre…

 


Livingston !


 

Dans un pays de Maya, vit encore une communauté noire dans ce village de la côte caraïbe. Une ambiance très différente, une tension certaine entre ces deux communautés, qui propose un contraste singulier de cultures que l’on ne soupçonne pas en arrivant au Guatemala.

Vous y rencontrerez peut-être le « leader », fièrement cité sur une page d’un vieux guide du routard qu’il se fera une joie de vous montrer. Il l’a toujours sur lui !

Ce personnage s’occupe des enfants du village (de cette communauté), pour qui il fait construire une école, et à qui il offre des repas tous les jours.

Cette communauté vit dans une grande pauvreté et cet homme propose aux touristes de faire un tour avec lui au cœur de celle-ci (il serait « risqué » d’y aller seul, en tout cas, mal venu), et d’exposer aux étrangers la situation très difficile et délicate de la cohabitation de ces deux peuples très différents.

Il vous proposera aussi de faire une donation pour les enfants du village pour qui il fait beaucoup.

La différence culturelle et le seul attrait de cette ville…C’est très pauvre, et plutôt sale…

Une rencontre à la fois étonnante et choquante, que l’on se doit de faire lors d’un passage à Livingston. 

Je n’ai même pas de photo de Livingston, hormis celle-ci, montrant les déchets le long de la plage…


livingston


Puis vient alors, notre dernier tronçon de route qui nous ramène à Antigua pour un deuxième séjour, pour finalement se lancer à l’ascension du volcan Fuego que nous n’avions pas pu faire au départ, à cause du mauvais temps…

Oui…ce même volcan qui 3 semaines après notre départ est entré en éruption violente faisant des centaines de morts et de disparus, en juin 2018.

C’est un sentiment très particulier qui nous anime à présent…

Un mélange de magie face à la beauté et la puissance de ce volcan, lors de cette nuit passée au sommet à admirer les petites éruptions constantes… C’était incroyable !

Première fois pour nous que nous voyons de la lave sur un volcan en éruption, à 4000 m d’altitude, seul dans la nuit noire, harcelé par les grognements de ce monstre de roche qui nous faisait vibrer le corps sous nos yeux ébahis…

…Et de voir quelques semaines plus tard que cette même puissance à détruit tant de vies et de familles…C’est surréaliste…

On ne se rend même pas compte.




Voici notre campement pour notre nuit à 3600 mètres, en face du volcan Fuego que voici. 





Voici une petite vidéo prise lors de notre passage au sommet, durant une éruption !


Ainsi se termine notre périple au Guatemala.

Cinq semaines passées dans ce magnifique pays, où les gens sont souriants et accessibles, à admirer ses merveilles Maya et cette nature magnifique !

Un pays qui vaut la peine…


 

NOS IMPRESSIONS sur le Guatemala :

 

Un pays qui tente de garder ses traditions avec une nouvelle génération qui s’ouvre et un tourisme de plus en plus présent.

C’est un pays pauvre qui n’est pas si bon marché que l’on peut l’entendre (bien plus cher que la Colombie ou l’Asie).

Le plus de ce pays c’est vraiment ses paysages naturels, cette luxure verdoyante et sa culture Maya. Ça à toujours été un rêve pour moi de découvrir ces temples Maya. Un rêve qui s’est finalement réalisé !

En bref ! Un pays superbe, riche de ses traditions et de sa culture ancienne.

Voilà pourquoi il faut voyager au Guatemala !

 

Coup de cœurs :

  • Antigua, le lac Atitlan, le volcan, et Tikal, sans oublier la semaine à Lanquin !
  • Tout est top dans ce pays ! 😉 Foncez !

Petites déceptions :

  • Guatemala city (qui n’a pas grand intérêt, et potentiellement dangereux)
  • Flores (qui en soi, n’est pas incroyable, même si c’est loin d’être désagréable)

 

Voilà pour notre bilan sur notre voyage au Guatemala.

J’espère que cela aidera les futurs voyageurs dans leurs choix.

Si j’ai oublié quelque chose, n’hésitez pas à me demander dans les commentaires et je vous répondrai avec plaisir !

Bon voyage ! 😉

 

Je m’appelle Simon et le 7 Janvier 2016 je suis parti seul faire le Tour du Monde pour une durée indéterminée !
Je partage aujourd’hui sur ce blog mes bons plans voyage, des infos, mais aussi mes impressions et beaucoup d’inspiration pour vos futurs voyages.
Je veux ce blog convivial et solidaire, et vous encourage donc à partager vous aussi vos trouvailles et impressions dans les commentaires.
Voyageons, rencontrons, et surtout partageons !

->Pour en savoir plus sur moi, le blog et mon voyage, cliquez ici !
->Première visite ? Par ici !

Add a comment

*Please complete all fields correctly

Laissez-vous tenter !

Voyager en Thailande, baie de Phang nga
Voyager en Thailande : bilan après 2 mois passés au pays du sourire !
Premier pays visité lors de mon tour du Monde en Janvier 2016, j'y suis ensuite revenu en Février 2017. Plus...
voyager en Indonésie
Voyager en Indonésie : 3 mois incroyables dans ce merveilleux pays !
Voilà un de mes pays préférés ! Même s'il n'est pas simple de choisir, j'ai adoré voyager en Indonésie, et...
voyager en Colombie, mon bilan
Voyager en Colombie : incontournables, budget, itinéraire, mon bilan!
Après deux mois et demi passés en Équateur, direction le pays suivant... il est temps de voyager en Colombie !...
Handcraft by Un Voyage Sans Nom : Soutien le blog sur Etsy ! Clique ici !
+