Les vols en voyage : récit et conseils pour les éviter!

Les vols en voyage : récit et conseils pour les éviter!

Il est 20 heures environ, je suis dans l’avion pour Medellin, et je profite de ce moment pour revenir sur mon expérience sur les vols en voyage.

Car l’une des préoccupations principale lorsque l’on part en voyage, c’est celle-ci : les vols!

 

Depuis maintenant 11 mois que je suis sur la route, ayant traversé une dizaine de pays, sur 3 continents, j’ai rencontré suffisamment de voyageurs, pour pouvoir dire qu’un voyage sans un vol, ce n’est pas vraiment un voyage! 😉

Je plaisante! Mais ce n’est effectivement pas rare du tout!

Passeport, carte de crédit, cash, matériel multimédia, beaucoup de voyageurs en font les frais. Et j’en fais maintenant partie…

Pas très joyeux tout ça, vous devez vous dire. Mais mon histoire et mes conseils vous permettront peut-être d’éviter d’en faire les frais à votre tour.


 

L’histoire de mon vol…

J’ai, pour ma part, perdu pas loin de 2300 € de matériel multimédia!

"Oui.. ça fait mal!"

 

Une belle journée pour ce jeune homme tout de noir vêtu, dans ce bus reliant Baños à Alausi, en Équateur.

En l’espace de quelques minutes, j’ai perdu, mon ordinateur, mon appareil photo (acheté 2 mois plus tôt) et mon disque dur. En bref, mon outil de travail, et les photos de mes 9 mois de voyage! Sans compter le fait que je soufrais d’une intoxication alimentaire depuis 3 jours. Une super semaine!! :/

Le pire, c’est que ça s’est déroulé quasiment sous nos yeux (j’étais avec un ami). On n’a rien vu ni entendu! Le mec s’est gentiment servit dans mon sac sans que nous ne nous rendions compte de quoi que ce soit.

Et une fois que l’on réalise, le coupable est évidemment déjà parti!

 

Le plus dur dans un vol comme celui-ci, c’est que je suis aussi responsable, et en réalité, c’est ça le plus dur à accepter. Car en voyageant en Amérique du Sud, on sait que le risque de vol est élevé.

Dans mon cas, j’avais mis mon sac au dessus de nos têtes, et sans cadenas, évidemment. Ce que nous faisions depuis quelques temps sans avoir eu le moindre souci.

Le problème, c’est qu’il suffit d’une fois. Une seule!

Un manque de vigilance, un moment d’inattention, ou être simplement un peu trop confiant, et c’est à ce moment là que le drame arrive.

 

Et pour cela, je suis aussi responsable. On a alors de quoi s’en vouloir… En réalité, c’est cela le plus dur, ce devoir d’acceptation de ce qui  aurait pu être évité. (Pour les vols dans les sacs. Si il s’agit d’un braquage avec une arme ou un couteau, c’est évidement tout autre chose!).

Alors oui c’est chiant de perdre son « matos », ses papiers, mais si en plus on doit y ajoute sa propre culpabilité, alors là, ça fait vraiment mal!


 

Le Voyage est une aventure qui peut s’avérer éprouvante, tant physiquement que mentalement.

Dans le cas des vols, vous vous apercevrez que c’est malheureusement courant. Et pas toujours commis par des locaux, contrairement à ce qu’on pourrait penser, mais également (et peut-être même surtout), par d’autres voyageurs.

J’ai croisé la route de plusieurs personnes s’étant fait volé leur appareil photo, ou même leurs chaussures!! (Attention à vos affaires dans les dortoirs, j’en parle plus loin).

A chacun donc de rester prudent et de ne pas trop baisser la garde.


 

Voici quelques solutions pour réduire les risques de vol :

 

En auberge :

-Ne rien laisser à vue! Éviter d’attirer l’attention sur ses biens.

-Mettre les objets de valeur sous clefs, dans les casiers si possible.

 

Dans les transports :

-Ne pas mettre d’objets de valeur dans le gros sac en soute.

-Garder son sac avec ses objets de valeurs avec soi, SUR SES GENOUX! NI EN HAUT, NI AU SOL!! (J’ai encore rencontré une Française en Équateur, qui s’était fait volé ses papiers et son appareil photo dans son sac qui était sous ses pieds! Un autre s’est même fait volé dans sa banane pendant qu’il dormait!

Même lorsque l’on pense que c’est impossible de se faire voler, ils trouvent une solution. Il ne faut donc prendre aucun risque, quitte à être un peu parano.

-Éviter les bus de nuit quand c’est possible. Il y a évidement beaucoup plus de vols de nuit que de jour.

 

Et si il y a braquage avec arme blanche ou revolver, et bien, malheureusement on ne peut pas faire grand chose. 

 

Autre?

-Éviter de passer pour un touriste en se promenant avec son reflex autour du cou toute la journée.

-Ainsi que toutes les règles de bon sens qui vont avec…


 

C’est un peu fatiguant de devoir toujours être sur le qui-vive, tout le temps, mais c’est le jeu! Surtout en Amérique du Sud.

Pour ma part, lors de mes 6 mois en Asie du Sud-Est, je n’ai jamais eu de problème. De la chance? Peut-être…


 

En résumé…

Cet épisode de mon tour du Monde me servira évidemment de leçon pour la suite.

Où que nous allions, il y aura toujours un risque de vol. Qu’il soit plus ou moins élevé, à nous de faire attention, pour ne pas sortir perdant du jeu.

Mais il ne faut pas pour autant que cela soit un frein au départ en voyage, car le jeu en vaut vraiment la chandelle! Ce ne sont au final que des aléas, et un voyage en est évidemment rempli!

Alors, je continue ma route, et je vous dis BON VOYAGE!!!

 

Je m’appelle Simon, et le 7 Janvier 2016, je suis parti seul faire le Tour du Monde pour une durée indéterminée!
Vous retrouverez sur ce blog, mes bons plans voyage, des infos, mais aussi mes impressions et beaucoup d’inspiration pour vos futurs voyages.
Mais surtout, je vous encourage à vous lancer à votre tour dans cette superbe aventure humaine!

->Pour en savoir plus sur moi, le blog et mon voyage, cliquez ici!
->Première visite? Par ici!

3 comments on “Les vols en voyage : récit et conseils pour les éviter!”

  1. claire dit :

    je rentre d’argentine ou nous avons subit une tentative de vol a « la fiente de pigeon ».
    he oui, on vous asperge d’un liquide nauséabond et 2 « gentilles » personnes se proposent pour vous nettoyer.
    je vous laisse imaginer la suite…..

  2. Marie-Eve dit :

    Merci beaucoup pour le récit et conseils! J’ai partagé cet article. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Comments